LA POLITIQUE RSE LAVAZZA

Lavazza prône une vision combinant Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE), Système de Gestion Environnementale (SGE) et Évaluation du Cycle de vie (ECV) dans l’objectif d’adopter une approche globale du développement durable.
Les chiffres de la chaîne d’approvisionnement sont positifs :
  • l’indice des émissions de CO2 par tonne de café transformé (émissions directes) a diminué de 17% en 2014, par rapport à 2012.
  • en 2014, 100% de l’énergie électrique consommée par les usines italiennes provenait de sources renouvelables.
  • la consommation électrique par unité de café emballé a diminué de 8% entre 2012 et 2014.
  • entre 2012 et 2014, la consommation d’énergie thermique a diminué aussi bien en valeur absolue (environ 6%) que par unité de café emballé (environ 17%).
Les économies de 3,9 % enregistrées sur les coûts de production industrielle ont été réalisées grâce à une plus grande efficacité des procédés de production en 2014 par rapport à 2013.Ces économies seront réinvesties pour permettre une amélioration continue des procédés de production et une réduction progressive de l’impact environnemental. Tout compte fait, le développement durable constitue un « fil conducteur » tout au long de la chaîne, depuis la matière première jusqu’au produit fini, offrant une véritable valeur ajoutée à moyen et long terme.Lavazza s’efforce également d’améliorer l’efficacité de son système de capsule, dont le marché enregistre actuellement la plus grande croissance du secteur, afin de minimiser son impact environnemental.

Lavazza prend des mesures autour de deux axes fondamentaux : l’optimisation des dispositifs actuels, via la minimisation du poids et la rationalisation des processus, ainsi que la réduction des déchets en interne.

L’emballage constitue un domaine particulièrement important. Lavazza encourage et soutient une éco-conception de l’emballage afin que celui-ci assure la protection et la sauvegarde du produit tout en réduisant son impact environnemental.

  • L’éco-conception de l’emballage s’articule autour de 5 axes fondamentaux relatifs à la qualité du produit, aux besoins techniques et technologiques, et au marketing: réduction de l’emballage et suppression des composants non essentiels
  • diminution du poids ou du volume des matériaux utilisés tout en maintenant la durée de conservation du produit
  • simplification des structures pour augmenter l’utilisation des matériaux recyclés et réduire l’utilisation des matériaux vierges
  • augmentation de la quantité de matériaux recyclés dans les emballages ne se trouvant pas en contact avec les produits alimentaires
  • utilisation de nouveaux matériaux pour valoriser la fin de vie des emballages et lancement d’emballages destinés à faciliter le tri des déchets
En matière d’éco-conception d’emballage, les mesures les plus significatives visaient à réduire l’utilisation du plastique, du carton et des couches d’aluminium dans les multi-laminés non primaires. En voici quelques exemples :– Réduction d’environ 11 % des matériaux utilisés pour la production de capsules, grâce à l’optimisation du processus de thermoformage – Utilisation réduite de papier et de palettes en bois à hauteur de 41 tonnes de papier et 467 plateformes grâce à l’élimination des composants d’emballage non essentiels pour le café – Obtention de 90 % de matériaux recyclés dans le carton

Durant les trois ans concernés, l’un des résultats les plus significatifs du travail réalisé par Lavazza pour élaborer un emballage respectueux de l’environnement, citons les 90% de matériaux recyclés dans les emballages en carton de la société.
Lavazza collabore avec la Commission européenne et le Ministère italien de l’Environnement et de la Protection du Territoire et de la Mer, pour définir des normes quantifiant l’impact environnemental du café par des processus et méthodes communs.

Source : Lavazza

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :